Accueil
Carrières et matériaux de construction
Les industries
Un secteur économique clé

L'industrie du granulat

L'industrie du béton prêt à l'emploi

L'industrie du granit et autres roches

Les autres industries et prestataires
 

 
Les autres industries et prestataires Version imprimable

| Les paillettes et granulés d'ardoise | Le kaolin | L'andalousite | Le fibres-ciment | Les mortiers industriels | Les amendements | Les exploitants du déchet| Les clôturistes |
| L'implantation des sites de production |

Ouverte en 1970, la mine de Glomel (Côtes-d'Armor) exploitée par DAMREC, société du groupe IMERYS, produit environ 60 000 tonnes par an d'andalousite soit le quart de la production mondiale.

L'exploitation est réalisée à ciel ouvert. Les sondages de pré exploitation, effectués selon une maille serrée, permettent d'identifier les zonalités des gisements et d'assurer la maîtrise de l'alimentation des unités de traitement.

Après concassage, le minerai est broyé à la maille de 1,6 mm, puis tous les composants autres que l'andalousite sont successivement éliminés par séparation magnétique à haute intensité, puis par séparation densimétrique par cyclonage et enfin par séparation électrostatique.

Le site dispose d'un laboratoire de contrôle où la qualité des produits est vérifiée tout au long du process et sur chaque lot expédié par des mesures de granulométrie, analyses densimétriques et chimiques.

DAMREC approvisionne ses clients européens par camion ou par bateau (ports du Légué et de Tréguier) ; les expéditions vers l'Asie se font par containers maritimes à partir du Havre. Le groupe exporte environ 80 % de sa production.

DAMREC déploie des efforts particuliers pour l'environnement notamment par une réhabilitation continue du site.

  Le site de Glomel Un échantillon du minerai Le contrôle de la qualité en laboratoire L'andalousite est utilisée dans l'industrie des réfractaires
<< Le kaolin Le fibres-ciment >>